Related Stories - Le MP3 de la semaine 24 (J'aime bien mes dindons) - Moi, je serais électeur dans la 7e circo du Var, je préférerais élire une chèvre - Moi, je serais électeur dans la 7e circo du Rhône, je préférerais élire une chèvre

 

Le blog d'un grincheux grave - 5 new articles




 

L'islamisation de l'Europe (est en cours sous nos yeux)

Michel Bernard nous a écrit :

Après petites recherches pour approfondir mes connaissances islamiques (utilisation du couteau, fabrication des bombes, lapidation) je suis tombé sur cette vidéo, un peu trop longue à mon goût, mais la femme qui parle pendant le premier quart d'heure, ça vaut vraiment le coup, (de la 8e minute à la 20e), juste après Onfray, par une pontesse de l'islam qui nous explique les hadiths (je sais pas si ça s'écrit comme ça). Il s'agit d'Anne-Marie Delcambre, Docteur en études islamique, Docteur d’État en droit et agrégée d'arabe classique... Je pense qu'elle sait vraiment de quoi elle parle et elle nous l'explique bien... Et en plus il y a quelques passages "amusants", ce qui gâte rien, mais j'ai pas regardé jusqu'à la fin.

 

 

Le MP3 de la semaine 24 (J'aime bien mes dindons)

Dimanche 18 juin, date du deuxième tour des législatives, des moutons en troupeaux ont cheminé vers des urnes pour y élire des dindes ayant pour noms :

  • Emilie Guerel, 7e circonscription du Var (56,97% des suffrages)
  • Anissa Khedher, 7e circonscription du Rhône (50,60%  des suffrages)
  • Fabienne Colboc, 4e circonscription d'Indre et Loire (56,49 % des suffrages)

Ces beaux spécimens se présentant sous l'étiquette présidentielle En Marche ont ici fait chacune l'objet d'un billet la semaine dernière agrémenté d'une vidéo montrant qu'elles méritent le qualificatif de "dindes".

Comment allier dindes et moutons dans un MP3 de la semaine ? C'est facile, il suffisait de se rappeler qu'un passage de l'opérette du XIXe siècle 'La Mascotte'  est un duo célèbre où il est question de dindons et de moutons.

J'aime bien mes dindons-LA MASCOTTE-André Baugé et Nino Vallin

 

Le jour où la France est mourue

Michel Bernard nous a écrit :

Hors sujet, mais je vous poste cette vidéo (je suis tombé dessus par hasard je sais plus comment) que je pourrais appeler : "L'histoire de la construction de l'Union Européenne pour les nuls",  d'avant le traité de Rome à maintenant. Infographie passionnante qui dure un peu plus d'une demi-heure et où j'ai appris plein de choses... vraiment intéressantes. Cette machinerie est tellement compliquée qu'il n'est pas étonnant que peu la comprennent bien, et pourtant on pourrait penser que c'est le rôle de nos média et/ou du gouvernement de le faire.

 

 

 

Moi, je serais électeur dans la 7e circo du Var, je préférerais élire une chèvre

En Marche-Chèvre-MacronLa candidate LREM de la septième circonscription du Var, Emilie Guerel, s'est qualifiée pour le deuxième tour dimanche avec 31,55% des voix. Avec 19,06 %, le maire de Six-Fours Jean-Sébastien Vialatte, qui briguait son quatrième mandat en tant que député, a été éliminé au premier tour.

Dimanche, Emilie Guerel affrontera Frédéric Boccaletti (FN), 23,86 % au premier tour.

Emilie Guerel a 33 ans et vit à Sanary. Elle obtient son CAPES d'anglais à 23 ans, puis en 2013 passe un DU de psychologie. En 2015, elle réussit haut la main le concours d'entrée en quatrième année de Sciences politiques. Elle termine actuellement son IEP en formation continue.

Une fraudeuse pour devenir députée En Marche ? Pourquoi pas ?

LE POINT -- Cette trentenaire, nouvelle venue en politique, est professeur d'anglais au collège Les Eucalyptus, à Ollioules. Où, selon Var-Matin, on ne l'a pas vue depuis la mi-décembre. Or, depuis cette date jusqu'à aujourd'hui, selon plusieurs articles de la presse locale et ses propres communiqués sur sa page Facebook repérés par son adversaire, la jeune femme faisait campagne pour le mouvement d'Emmanuel Macron. « Il apparaît que Mme Guerel s'est livrée à une intense activité à des fins politiques d'octobre 2016 à mai 2017, alors même que, sur cette même période, elle était réputée être malade et placée en arrêt de travail... et qu'elle a été indemnisée de ce chef », pointe la plainte déposée par Me Michel Gravé et Me Lionel Moroni, pour le compte de Jean-Pierre Colin.Jointe par Le Point alors qu'elle n'était pas au courant de cette action en justice, Émilie Guerel commence par nier la réalité de l'arrêt maladie – du moins, au départ... « Mes adversaires jouent sur les mots, et confondent mise en disponibilité et arrêt maladie, explique-t-elle. Selon une circulaire de 2005 pour les agents publics, nous avons droit à vingt jours pour faire campagne. Si j'avais été en arrêt maladie pour faire de la politique, j'aurais le rectorat à mes trousses... » Puis, en réponse à nos interrogations, la candidate finit par reconnaître qu'elle a effectivement été en arrêt maladie, « pour des raisons de santé ». Mais elle refuse de nous en préciser la période. « Les dates relèvent de la vie privée et du secret médical. »  L'affaire désormais est entre les mains du tribunal de grande instance de Toulon.-- LE POINT

Notez que Madame Guérel (enseignante à ses heures) admet avoir été  "en arrêt maladie pour des raisons de santé". C'est le même souci de la précision qui lui fait dire dans son interview vidéo "J'axerai mon programme sur trois axes".

La circonscription où certains de nos concitoyens s'apprêtent à élire cette dinde comprend les agglomérations de La Seyne-sur-Mer, Saint-Mandrier-sur-Mer, Six-Fours-les-Plages, Bandol et Sanary-sur-Mer. Car bien entendu, en toute logique, il est vain d'attirer l'attention de ces électeurs sur le lourd soupçon d''escroquerie pesant sur Emilie Guérel... ceux-ci, comme les autres ploucs du Finistère au sujet de Richard Ferrand vous répondraient : "Les affaires ? Mon cul !"

 

Je vous mets ici quelques commentaires d'internautes ayant visionné la vidéo accablante de cette cruche :

  • Émilie représentera parfaitement l'âge mental et le potentiel intellectuel des électeurs de Macron à l'assemblée... Ce n'est pas une surprise, on avait bien vu pendant la campagne que les sympathisants Macronnistes étaient limités, creux, vides et que Guillaume Musso était leur référence culturelle ultime...
  • Un lapin dans les phares
  • Les députés LREM carburent au captagon
  • Ohlàlà mais elles sortent toutes du même moule ou quoi....J'aurais du me présenter bon sang, toucher une blinde et je suis meilleur qu'elles!
  • L'heure est grave !!!
  • Mais quelle cruche!! misère de misère
  • Pitié sortez-moi de cet enfer !!

Voici mon commentaire :

Le parlement est appelé "la représentation nationale". Dans ce sens, il ne saurait être choquant que les électeurs français soient représentés par des personnes telles qu'une Emilie Guérel ou (voir vidéos accablantes sur le web), une Anissa Khedher dans le Rhône, une Fabienne Colboc en Indre et Loire, ou même un Richard Ferrand dans le Finistère. La réalité est aussi brève et simple que cela. Oui, et aussi désespérante que cela.

 
 
   
Email subscriptions powered by FeedBlitz, LLC, 365 Boston Post Rd, Suite 123, Sudbury, MA 01776, USA.