Cela fait plus de 5 ans que je n'ai pas alimenté ce blog. Pourtant, l'actualité du monde a bien changé et j'ai souvent envie de m'exprimer sur des sujets brûlants: terrorisme, Charlie Hebdo, foulard, montée des extrêmes, radicalisation de ...

Click here to read this mailing online.

Your email updates, powered by FeedBlitz

 
Here is a sample subscription for you. Click here to start your FREE subscription


  1. Et si on reprenait?
  2. Bonne année 2010 Hair'ness beauty!
  3. Blog en pause
  4. 177 - Chut... (C'est ca le Progrès!)
  5. 176 – De Gaza à Washington, l’attente
  6. More Recent Articles

Et si on reprenait?

Cela fait plus de 5 ans que je n'ai pas alimenté ce blog. Pourtant, l'actualité du monde a bien changé et j'ai souvent envie de m'exprimer sur des sujets brûlants: terrorisme, Charlie Hebdo, foulard, montée des extrêmes, radicalisation de nombreuses populations, l'exception tunisienne, etc... Bref, les sujets ne manquent pas et, si le temps m'est donné, je pense revenir très prochainement. A bientôt donc.
    

Bonne année 2010 Hair'ness beauty!

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Jeudi 7 janvier 2010


C'est un retour furtif pour souhaiter à tous les visiteurs une bonne et heureuse année 2010.

Je souhaite tout particulièrement adresser tous mes voeux de réussite à une personne dont le courage et la volonté sont dignes d'éloges. Elle vient de créer sa propre entreprise après de nombreuses autres expériences professionnelles alors que la conjoncture n'est pas à l'optimisme. Il s'agit d'une entreprise d'import et de vente de produits cosmétiques plutot orientés sur la coiffure, et tout spécialement sur les extensions de cheveux, dont sont friantes nos amies d'origine africaine.
Après une étude de marché longue et laborieuse, elle a conclu que les techniques d'extensions utilisées, les tissages, sont tout à fait adaptables aux femmes d'origine européenne qui jusqu'à présent profitent de techniques très onéreuses et peu efficaces. La plus connue étant la pose de mèches collées à la kératine. La variante proposée est environ trois fois moins chère, et surtout plus fiable et plus hygiéenique car elle ne fait appel à aucun corps étranger (colle, kératine) mais plutot à un savoir faire ancestral. Les premières clientes semblent ravies et je souhaite à cette personne de réussir son pari auquel peu croyaient.
Elle vend aussi ses produits sur Internet. Son enseigne est Hair-ness'beauty et je veux lui faire un peu de pub.


Vous trouverez chez Hair-ness'beauty:
- Des marques réputées et rares en France: Urban Beauty, Privé, Janet Collection, Harlem, She, Taboo, Truhair, Vixen, Zury, Beverly Johnson, Black Tide, Eve, Whisper, Pony Express, etc...
Tout est importé directement des meilleurs producteurs américains sans intermédiaire

- Des tissages de cheveux 100% naturels
- Des perruques de cheveux 100% naturels à des prix incroyables
- Des postiches (queues de cheval, chignons, etc...)
- Un service (en magasin) de pose des extensions, convivial et bon marché
- Plus tout une gamme de produits cosmétiques en magasin à des prix imbattables


Alors mesdames, que vous soyez noire ou blanche, sachez que vous pouvez trouver une alternative économique et confortable pour vos futures extensions. Rendez-vous sur son site!

A tous, une belle année

Titophe


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
    

Blog en pause

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Mercredi 29 avril 2009

Vous aurez noté avec quelle ardeur je maintiens ce blog...

J'ai malheureusement passé la vitesse supérieure coté professionnel et n'ai plus le temps matériel de partager mes réflexions (Je n'ai même pas le temps de réfléchir d'ailleurs) sur un sujet qui est pourtant toujours et encore d'actualité: Grèves générales aux Antilles, excuses de Ségolène Royal au Sénégal, polémiques sur les statistiques ethniques, etc... Autant de sujets qui méritent du recul. Mais tant pis...

Je n'abandonne pas pour autant cet espace, car j'espère bien changer de rythme dans quelques temps, ne serait-ce que pour mon propre équilibre.

Cher passant, saches que tu n'es pas sur un espace abandonné, mais simplement à ta totale disposition si tu as des questions sur le sujet du racisme hier et aujourd'hui. Il suffit d'aller sur le sommaire de ce site pour consulter/commenter les articles relatifs à tes interrogations.

A bientot j'espère,

Titophe

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
    

177 - Chut... (C'est ca le Progrès!)

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Mercredi 28 janvier 2009

On pourrait penser que plus le temps avance, plus la société se libère de ses vieux démons. Les tabous d'hier, imposés par un archaïsme dépassé, seraient maintenant des sujets ouvertement abordés, discutés et développés?

IL N'EN EST RIEN. Rapporter des propos entendus dans la rue, des propos de Monsieur ou Madame Tout-le-monde, si ceux-ci ne sont pas politiquement correct, c'est défendu!!!



C'est en tous les cas la position de la rédaction du Progrès de Lyon (Vous vous souvenez de Robert Hersant dont le groupe racheta ce journal?), quotidien le plus lu avec le Dauphiné dans notre région Rhone-Alpes. Mais que ne peut-on dire aujourd'hui, me direz vous? On ne peut écrire publiquement ce qui s'entend quotidiennement: des propos racistes. "C'est irresponsable, voyons!!"

Je vous laisse consulter l'article de Lyon Libé narrant la mésaventure de la journaliste naïve du Progrès (qui porte de plus en plus mal son nom) qui croyait, la pauvre, qu'un article d'information pouvait rapporter ce qui se dit vraiment... Quelle conne! me direz-vous...

Voici l'article intitulé "Une journaliste avertie pour avoir rapporté des propos racistes".

Et ce blog vous paraît parano? Ben voyons...



Titophe


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
    

176 – De Gaza à Washington, l’attente

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Mardi 20 janvier 2009

J’ai été plusieurs fois interpellé, ici et ailleurs, pour ne pas traiter de la guerre sur la bande de Gaza, et du sort de ces milliers d’enfants, femmes et hommes, pris dans l’étau immonde de la guerre et de la folie humaine.

Je suis resté sur la réserve, c’est vrai. Je pense que cette folie meurtrière n’est pas directement liée au racisme inspirant la thématique de ce blog, qui encore une fois n’est pas un espace dédié à l’actualité politique lorsqu’elle est hors contexte. C’est à contrario un lieu de réflexion thématique et je ne me sens pas très à l’aise pour parler de la géopolitique au Moyen-Orient.

Ceci ne signifie pas pour autant que je reste indifférent au drame humain qui est devenu l’injuste quotidien de millions de familles. Mais cette guerre est d’abord et avant tout le signe que les religions divisent avant de rassembler, que les certitudes qu’elles prônent et assènent à coup d’obus et de bombes mènent à tout sauf à la paix. L’histoire de l’humanité est une succession de massacres et de guerres menés au nom de dieux aux patronymes divers, mais avec de communes œillères.

Ce blog est celui du doute et du questionnement, certainement pas celui du prosélytisme dogmatique qui refuse l’ouverture à l’autre. Imposer ses croyances et ses valeurs, refuser d’entendre ou de voir celles des autres, c’est ce qui a contribué à faire du monde cette mosaïque explosive.

Aujourd’hui, 20 janvier 2009, un pays vit un moment historique. Ce pays, les Etats-Unis, symbolise tout un pan de l’Occident et son acharnement à imposer au reste du monde son modèle de société. Ce moment historique est une opportunité donnée à l’Occident de changer enfin d’image. Cette opportunité est une attente immense pour des milliards d’individus peuplant notre planète. Il est malheureusement probable que cette attente soit surdimensionnée. Néanmoins, elle est bien réelle et a pour fondement un désir de paix, un ras-le-bol de l’incohérence et du chao actuels.

Alors espérons nous aussi que les artisans du chao seront noyés, non pas par un super Obama qui ne peut pas grand-chose tout seul, mais par l’addition de tous ces espoirs et de toutes ces attentes dont le symbole incarné par un homme pourrait être l’élément déclencheur. Espérons qu’une prise de conscience simultanée et spontanée, qu’un désir de paix universel, puissent succéder à ce jour si spécial ou s’élève celui qui incarne la dignité d'une partie de l’humanité jusqu'ici dominée et humiliée

Obama ne peut vraisemblablement pas grand-chose pour les enfants de Gaza, mais ceux qui vivent là-bas peuvent peut-être arrêter leur folie en s’interrogeant sur le symbole du moment. Alors oui, les enfants de Gaza ont raison d’espérer.



Titophe


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
    

More Recent Articles


You Might Like

Click here to safely unsubscribe from "Racisme et Histoire: Le Tabou."
Click here to view mailing archives, here to change your preferences, or here to subscribePrivacy